3 janvier 2017 – Lecture & rock progressif

Je profite de ces quelques jours avant la reprise pour m’abandonner à la lecture et à l’écoute de rock progressif.

Concernant mes lectures, j’avale la suite de Les Gens heureux boivent du café. De retour d’Irlande, Diane reconstruit à vie à Paris dans son café littéraire, rencontre Olivier, mais la maladie d’Abby la replonge en Irlande dans La Vie est facile, ne t’inquiète pas.

Proche du roman de gare et du roman a l’eau de rose, le livre n’y sombre jamais entièrement, même si la fin est plus convenue qu’avec le premier volume.

Reste toujours la magie de l’Irlande.

Avec son album Folklore, Big Big Train me renvoie dans l’univers béni du rock progressif et du meilleur de Genesis et de Peter Gabriel. Le morceau The Transit of Venus across the Sun me transporte du côté de l’album The Lamb Lies Down On Broadway.

I.Q. me permet de poursuive ce voyage intemporel et je me retrouve du côté de Supper’s Readdy avec Without Walls.

Dehors, le soleil brille. Il fait modérément froid cependant, car la bise s’est invitée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s