Revue de presse : « C’est un Quentin Tarantino un peu tendu qui m’accueille sur le parvis de sa villa des hauteurs de Los Angeles. »

La maison de Quentin Tarantino porte la marque de son goût pour ce cinéma d’une autre époque, loin des superhéros et des effets spéciaux en 3D. Cette demeure confortable qu’il a acquise juste après Jackie Brown, en 1997, ne se distingue pas par un luxe ostentatoire.

from Pocket http://ift.tt/2boA0c0
via IFTTT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s