Revue de Presse : Des traces du plus vieux massacre de l’humanité découvertes au Kenya

Les traces du massacre ont été découvertes sur le site de Nataruk, au Kenya. [AP – Marta Mirazon Lahr]
Des archéologues ont annoncé mercredi avoir découvert au Kenya des traces du plus vieux massacre de l’histoire de l’humanité. L’attaque de ces 27 chasseurs-cueilleurs remonte à l’âge de pierre. Pour la paléontologue Marta Mirazón Lahr, ces fossiles « soulèvent la question de savoir si la guerre fait partie de l’expérience humaine depuis bien plus longtemps qu’on ne l’avait pensé ».

from Pocket http://ift.tt/1ZDtwaN

via IFTTT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s