La linguiste est-elle normale? | L’Hebdo

Portrait. Stéphanie Pahud signe un livre qui interroge la notion de norme. Ça tombe bien: elle-même, trop jolie et trop médiatique, cadre mal avec l’image qu’on se fait d’une universitaire féministe. La porte de la normalité est plus étroite qu’il n’y paraît.

Le livre de Stéphanie Pahud n’est donc pas normal non plus. «Pas normal au sens statistique de la pratique dominante» en matière de publications académiques, analyse Pascal Singy, qui fut professeur de l’auteure, a contribué à l’ouvrage et salue sa forme atypique. Le bouquin, aussi inégal que stimulant, ne mêle pas seulement analyse scientifique et récit personnel, mais aussi contributions d’universitaires et de personnalités comme Frédéric Recrosio ou Ariane Ferrier. «Ce décloisonnement, c’est une manière de s’ouvrir à la cité, une forme d’engagement, dit Pascal Singy. Stéphanie Pahud a compris le fonctionnement des médias et elle utilise son savoir-faire pour faire passer des messages, notamment celui de la place due aux minorités.»

Lire la suite : La linguiste est-elle normale? | L’Hebdo

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s