Revue de Presse : Avec « Les Huit salopards », Quentin Tarantino dépoussière le western engagé

CINÉMA -Dans le nouveau film de Quentin Tarantino, Les Huit salopards, en salles ce mercredi 6 janvier (lire notre critique), le Major Marquis Warren, interprété par Samuel L. Jackson, s’est battu sous le drapeau de l’Union et possède une lettre écrite par Abraham Lincoln tandis que Walton Goggins et Bruce Dern incarnent des sudistes convaincus et ne manquent pas de le rappeler.

Bien que le huis clos concocté par le réalisateur américain se déroule quelques années après la fin de la guerre de Sécession, c’est de cette opposition que naît la majeure partie des tensions. Un occupant du relais, le bourreau joué par Tim Roth, propose même de dessiner une ligne de démarcation pour éviter qu’une partie des Huit salopards ne s’étripent. D’un côté le Nord, de l’autre le Sud.

from Pocket http://ift.tt/1Z7Mc7N

via IFTTT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s