Vaud: Le livre numérique se fait une place dans les bibliothèques

Afin d’aider les lecteurs qui ne sont pas équipés, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne propose des liseuses en prêt. Image: ODILE MEYLAN

Le canton de Vaud s’est lancé pendant l’année 2015. La demande reste pour l’instant très minoritaire.

Se rendre à la «biblio» pour chercher un ouvrage, le ramener, risquer une amende en cas de retard… L’emprunt de livres numériques sur une tablette ou une liseuse relègue tout cela au rang des mauvais souvenirs pour qui n’est pas sensible à l’odeur du papier et au charme de l’imprimé.

Depuis six mois, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCUL), déjà expérimentée dans le domaine de la numérisation de publications spécialisées, d’ouvrages anciens et de la presse (projet Scriptorium), propose des «eLectures» à un large public. Et 48 institutions romandes, en général municipales, dont 23 dans le canton de Vaud, se sont affiliées à la plate-forme d’accès numérique proposée par la fondation Bibliomedia depuis la fin de 2014.

livre_numerique

C’est ainsi qu’il est possible d’importer des livres numériques si vous disposer d’une carte de lecteur de la bibliothèque communale de La Tour-de-Peilz.

Lire l’article : Vaud: Le livre numérique se fait une place dans les bibliothèques – Vaud & Régions – 24heures.ch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s