Revue de Presse : «Le baiser des réfugiés syriens» devient une icône sur Internet

«La photographie est un couperet qui dans l’éternité saisit l’instant qui l’a éblouie», disait Henri Cartier-Bresson. Et avec ce couperet, les photographes capturent des baisers. István Zsíros, photographe hongrois, en a attrapé un. Un rare. Un qui résonne si fortement avec son époque qu’il a déjà fait le tour de Twitter et de Facebook. C’est celui que se sont échangés deux réfugiés sur l’esplanade de la gare de Keleti à Budapest, le 30 août 2015. À l’abri d’une tente exigüe, semblant oublier le reste du monde, mettant de côté pour une seconde les atrocités qui les ont poussé à fuir leur pays, les discussions sans fin des dirigeants de l’Europe et le long voyage qui les attend encore, ils sont tournés l’un vers l’autre pour partager un moment de tendresse.
last week tweeted this beautiful photo of #Syria refugees w/ wrong credit. It was shot by @SpiriPhoto http://pic.twitter.com/6xAAlv97Fm — Kim Ghattas (@BBCKimGhattas) 21 Septembre 2015

Keleti, terminus obligatoire pour les migrants Ce moment d’intimité tranche avec l’atmosphère de désolation qui les entoure. Des dizaines de sacs de couchage sont posés à même le sol. Des familles, femmes et enfants, y campent depuis plusieurs jours dans des conditions d’hygiène déplorables. Depuis le début de l’année, la Hongrie a vu transiter plus de 200.000 migrants. Et pour beaucoup, la gare de Budapest est un arrêt obligatoire, faute de pouvoir prendre des trains pour gagner l’Autriche et … Lire la suite

from Slate.fr http://ift.tt/1V7ge9H
via IFTTT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s